1er Atelier Régional Africain du Programme Mondial sur les Ecosystèmes des Terres Arides et 2ème Conférence sur le Climat, les Ecosystèmes et les Moyens de Subsistance en Afrique 23-25 Septembre 2019 à Dakar

Contexte:

Depuis la tenue de la première Conférence sur le climat, les écosystèmes et les moyens de subsistance en Afrique à Nairobi (Kenya) les 4 et 5 septembre 2017, des progrès importants ont été accomplis dans le renforcement du partenariat Afrique-Chine pour la poursuite de la coopération sud-sud et multilatérale sur le développement durable. les problèmes en Afrique, marqués par i) trois projets centrés sur l’Afrique approuvés dans le programme de recherche concertée entre la FNSNC et ONU Environnement en 2018, et ii) le groupe de travail régional africain en cours d’élaboration dans le Programme mondial pour les écosystèmes de terres arides (Global-DEP). Il convient également de noter que la CAS et l’ANSTS ont signé un protocole d’accord à Beijing en octobre 2018, constituant un exemple de coopération scientifique et technologique entre la Chine et les pays africains. Un élan a été créé pour consolider le partenariat afin de soutenir la future coopération sino-africaine pour le développement durable en Afrique.

Parce que l’accent sera mis sur les zones arides, l’un des objectifs de cet atelier sera de susciter

l’engagement et les retours d’expériences des chercheurs locaux et des parties prenantes en Afrique, à travers diverses évaluations de ce qui est connu localement, afin d’apporter une contribution significative au projet existant. les opportunités et les défis que nous pouvons percevoir de nos jours. Des résultats pragmatiques et concrets seront attendus ainsi que la mise en œuvre d’un programme de recherche à long terme intégrant des scientifiques, des ingénieurs et des praticiens des sciences naturelles et sociales, des décideurs, des ONG et d’autres organisations communautaires, des organisations de la société civile et des décideurs, ainsi que les organismes des Nations Unies concernés. organisations. La plupart des acteurs concernés des zones arides doivent donc être impliqués.

Déroulement de l’Atelier Session 1

Add your thoughts

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *